Polyglotte toi-même!

polyglotte apprendre langues

Hallo!

« Polyglotte » est un mot super rigolo à dire. On dirait un peu le résultat entre une insulte et un mot d’origine inconnue. C’est surtout un mot qui me plaît beaucoup parce qu’il me correspond bien! Je suis loin de parler des langues super difficiles comme le russe, le chinois ou le japonais (et j’aimerais bien) mais je me débrouille plutôt bien en langues. Dans cet article, j’aimerais partager avec toi tout mes trucs et astuces pour apprendre une langue étrangère.

Comme je te l’ai dit dans mon dernier article sur mon boulot de graphiste, j’ai commencé un nouveau job hors de ma zone de confort, dans un environnement 100% allemand. Le moment le plus drôle à été quand j’ai du me présenter. En plus de la présentation habituelle, j’ai eu la fameuse question du « Mais attends, tu parles combien de langues en fait?« . Quand j’ai répondu que je parle français-anglais-portuguais-espagnol et que j’apprenais l’allemand, j’ai directement eu droit à des regards « Euh quoi? ». Alors non, je ne suis pas un génie (enfin, peut-être que que je vais découvrir ou inventer un truc super cool un jour, qui sait?), j’ai juste trouvé des trucs pour faciliter cet apprentissage! J’ai direct compris que j’avais une affinité avec les langues latines puisque le néerlandais n’est pas du tout resté dans ma tête (franchement, je n’arrive même plus à me présenter… Quelle honte pour une Belge qui a eu 12 ans de cours de néerlandais à l’école). L’allemand n’est pas vraiment une langue latine (haha) donc je galère à fond les ballons à l’apprendre mais je ne perds pas espoir 💪🏼 . Donc pour résumer, je switche naturellement entre l’anglais et le français (puisque c’est des langues que je parle quotidiennement), je parle couramment le portugais (avec quelques mots et expressions que je ne connais pas), je me débrouille plutôt bien en espagnol et j’arrive à survivre avec mon niveau d’allemand (le supermarché, le resto et tout ça va, mais rencontrer des gens, ça va pas moyen).

Les 10 commandements

  1. Avoir de la motivation: Comme pour tout, le plus important c’est d’avoir de la MO-TI-VA-TION! Donc en fait, tout dépends de toi! Par exemple, je n’ai jamais eu la motivation d’apprendre l’allemand avant de m’expatrier – et franchement, qui aurait pu penser que j’allais un jour vivre en Allemagne? Mais maintenant que j’habite ici, que j’ai des amis/collègues allemands, que mon copain est allemand… Mmmh comment te dire que j’ai un peu plus envie de parler la langue 😀 Mais apprendre l’anglais par exemple pour pouvoir regarder des films en VO parce que la VF ça pue, ben c’est une très bonne motivation aussi!
  2.  Les phrases et les mots: La meilleur façon de se souvenir de quelque chose est de d’apprendre des mots dans leur contexte plutôt que de s’avaler des listes de vocabulaire. Ton cerveau va automatiquement trier les mots dans des tiroirs par thèmes (enfin, je le visualise comme ça) et ça sera plus facile pour retrouver ton mot. Ce qui m’aide aussi c’est de comparer et de relier un mot que j’apprends à un mot que je connais déjà ou à un souvenir.
  3. Apprendre au quotidien: Le plus important, c’est de s’entraîner et d’apprendre tout les jours. Pour ça tu as pleins de façons différentes comme faire 15 min d’exercice sur ton app dans le train, regarder un film/série/vidéo sur Youtube en VO, suivre quelqu’un sur Instagram qui parle cette langue, parler avec le serveur du resto italien du coin, tout est bon!

    spongebob happy

    Moi quand j’arrive à dire une phrase en allemand

  4. Trouver une victime/partenaire: C’est un peu effrayant de s’entraîner et de parler une langue que tu ne maîtrises pas, surtout avec des gens que tu connais. Dans mon cas, j’ai un allemand à la maison et beaucoup d’amis allemands mais je n’arrive pas à parler allemand avec eux (carrément débile, on est d’accord). Du coup, je m’entraîne sur des gens que je ne connais pas du tout comme des caissières, des employés de resto,… Ils ne peuvent pas s’enfuir d’une conversation avec une pauvre étrangère qui ne parle pas leur langue mouhaha (le plan diabolique). Ca marche aussi avec la famille de mon copain et des gens à des soirées: testé et approuvé! Même si tu as un niveau de merde, ils vont quand même être assez polis pour t’écouter, et ça, ça marche en ta faveur!
  5. S’amuser avant tout: Quand j’apprends une langue, je retourne en enfance. Tout les moyens sont bons pour rentrer ces foutus mots dans ma tête: Les chansons enfantines, les dessins animés, les recettes traditionnelles, les livres pour enfants,… Je privilégie les objets didactiques pour enfants puisque le niveau de langue est plus abordable, c’est souvent coloré et mignon (oui ça compte!) et puis c’est trouvé très ludique donc, plus facile à retenir! On s’en fous du jugement des gens, c’est toi qui apprends une langue, pas eux!

    spongebob fun

    FUN FUN FUN

  6. Relaaaax et fais des erreurs: Comme au point précédent, ne te prends pas au sérieux et fais des erreurs! Personne ne parle parfaitement une langue, même les natifs. Du coup, ne te mets pas de pression à parler parfaitement et grammaticalement correct, le plus important est de te faire comprendre avant tout!
  7. Deviens une éponge: Imprègne toi des sons et vibrations de la langue que tu apprends en… écoutant! Je pense que c’est là ma force, je suis assez bonne à reproduire des sons même si je n’ai aucune idée de ce que ça veux dire (du coup, j’ai un quasi-parfait accent portugais sans savoir comment l’écrire = pas bon). Pour certains sons (comme le « r » roulé par exemple), tu dois même te faire un peu stalker et regarder les gens parler pour pouvoir ainsi essayer de répéter le mot. Ton cerveau finira par se familiariser avec ces sons et enfin le retenir!
  8. Avoir des objectifs réalisables: Personne ne te demande de devoir tenir une conférence de 4h dès la première semaine d’apprentissage! Prends des objectifs réalisables comme savoir se débrouiller au resto, en soirée, à un entretien d’embauche,… Tu vivras de petites victoires quand tu pourras gérer ces situations et tu progresseras doucement mais sûrement.
  9. Solution Hardcore: La méthode ultime est évidemment la totale immersion. Tu peux partir en voyage,  passer un court séjour ou carrément préférer l’expatriation. Très souvent, tu n’auras pas d’autre choix que d’apprendre à parler ou tu meurs (non en vrai tu ne meurs pas mais tu vois l’idée). Evidemment, le tout est d’éviter la facilité (comme parler en anglais directement ou de rester avec des francophones). Tu rencontrera des natifs et des situations quotidiennes te forceront à parler. Petit conseil: Prépare toi à avoir mal de tête et à être très fatigué(e) au début (en tout cas c’est mon cas).
  10. Sois curieux(se) de tout et de rien! C’est la meilleure façon d’en apprendre plus sur la culture et la langue. Tes phrases types doivent devenir « Ca veux dire quoi …? », « Comment tu dis …? » et « Pourquoi? »
polyglotte apprendre allemand livres images

Ma collection de livres pour apprendre l’allemand

Les outils

Il y a des tas d’outils pour t’aider et te soutenir dans l’apprentissage d’une langue. Tu fais un peu comme tu veux hein, mais voilà mes différents outils:

  • Retour sur les bancs: Le cours de langues avec un professeur est probablement le premier truc auquel tu peux penser. L’avantage est que évidemment, tu as quelqu’un qui t’apprends tout et à qui tu peux poser des questions; tu n’as plus qu’à t’asseoir et à ingérer toutes les informations. J’aime bien cette solution, en particulier pour le tout début de l’apprentissage quand tu dois assimiler la grammaire basique par exemple. En plus j’aime bien le fait d’avoir des devoirs et des interros (ouais, la nerd de base). Ce que j’aime un peu moins c’est le prix, souvent très élevé, des cours particuliers (en groupe ou non) et c’est quand même un gros frein dans mon cas.
  • Old-school: Prends tes livres et cahier d’exercice et profite d’un weekend pluvieux pour rester à la maison en pijama et pour plonger dans tes bouquins et faire tout pleins d’exercices. C’est pas la partie la plus fun et ludique pour apprendre, je te l’accorde mais bon, il pleut quand même!
polyglotte langues duolingo ordinateur image

Le site de Duolingo est trop super!

  • Place au numérique! : T’as pas envie de rester devant un livre? No problemo, il y a des milliers d’applications mobiles gratuites ou non, de logiciels payants ou non et de sites web proposant une aide! Ma préférée de toutes est définitivement Duolingo qui à une place privilégiée dans mon téléphone. Je suis carrément accro à ce petit hibou! J’aime trop le design et le côté ludique de l’app et, même si des fois les phrases sont un peu bizarres, c’est une méthode efficace! Il y a même une version sur le site web avec d’autres exercices (et non je ne suis pas payée par Duolingo pour te dire ça haha). J’essaie de faire entre 15′ et 30 minutes par jour d’exercices. Il existe également des sites comme Babbel ou Busuu qui te proposent des exercices en ligne et des cours. Si tu veux mettre des sous dans quelque chose de sympa, j’ai aussi essayé le logiciel Rosetta Stone qui fonctionne bien et qui propose beaucoup beaucoup de cours!
  • Les gens: Si tu es plus sociable que moi, tu peux donc préférer la compagnie de vraies personnes vivantes et donc participer à des tables de discussion, rencontres entre expatriés ou séjours linguistiques. J’ai essayé ces 3 options, elles sont super sympa mais je ne suis vraiment pas la personne la plus sociable au monde alors je préfère être dans mon lit à m’entraîner sur mon app.
polyglotte langues duolingo application image

La meuf asociale qui est sur son app’ non-stop

Et voilà, je pense qu’avec tout ces petits conseils, tu es paré(e) à apprendre une langue étrangère, à aller découvrir le monde et plein de nouvelles personnes! Lance-toi et n’aie pas peur, tu peux y arriver! Ces petits trucs et astuces sont vraiment ceux que j’utilise quotidiennement dans mon apprentissage et que j’essaie toujours de garder en tête le plus souvent possible. Donc, pour le moment, je me tiens à l’allemand mais j’aimerais bien apprendre le japonais dans le futur (tu sais, comme ça je peux aller au Japon et tout manger)… Un jour peut-être :)!

Et toi, apprends-tu des langues? Quelles langues voudrais-tu apprendre? Connais-tu d’autres trucs pour faciliter le processus et ne pas avoir mal de tête toute la journée? J’ai hâte de lire vos commentaires et à tout bientôt!

Retrouve-moi sur Twitter, Facebook ou Instagram.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Comments

  1. Aaah les langues romanes! C’est ce que j’étudie héhé 😀 Mais perso j’ai opté pour l’Italien plutôt que l’Espagnol! 🙂 J’adorerais apprendre le portugais! C’est pas trop difficile? 🙂
    Et comme toi, il ne reste pas grand chose de mon Néerlandais… (honte à nous)(oui oui je suis belge aussi haha :D)
    En tout cas c’est cool que tu proposes cet article, ça change de ce qu’on voit habituellement! 🙂

    • Coucou Adèle! Merci pour ton commentaire, chère compatriote belge! Nous sommes si peu sur la blogosphère j’ai l’impression! Ton commentaire sur mes sujets d’articles me va droit au coeur, je suis contente de proposer quelque chose de différent (même si respect pour toutes les autres bloggueuses!)
      Le portugais n’est pas si compliqué mais l’accent et certains sons sont assez difficiles à reproduire pour les non-initiés je dois avouer 🙂 Du coup, c’est pas grave, tu peux quand même apprendre le portugais brésilien qui est lui bien plus beau 😀
      Le néerlandais est, je pense, la langue la plus detestée de l’univers haha 😀 Personne arrive à le retenir!
      Bisous et à bientôt!

  2. Coucou blopine !

    En plus d’être super sympa (j’adore tes petites remarques et tes anecdotes), ton article est vraiment bien complet. Perso je parle bien le français (surprise) et alors je me débrouille en anglais, néerlandais et en espagnol. Je n’ai pas un niveau super élevé mais pour la vie de tous les jours, on va dire que ça passe ! L’idéal pour moi serait de totalement les maîtriser mais ça demande beaucoup de temps et d’énergie d’apprendre une langue comme il faut. Pour rejoindre ton article, je pense honnêtement que le mieux est l’immersion. Tout va plus vite et ça te permet de ne pas te décourager mais bon, pas évident quand même (tu en sais quelque chose) ! Le plus triste dans l’apprentissage d’une langue est qu’on peut rapidement la perdre si on ne la pratique pas régulièrement. Avec l’anglais, ce risque diminue car on baigne dans les chansons, films, articles, .. qui l’utilisent mais pour les autres langues je pense que c’est plus dur. Je suis triste de voir mon néerlandais et mon espagnol diminué même si je sais que ça reviendrait « vite » si j’avais l’occasion de la pratique davantage. J’admire ton parcours, comme toujours !

    Bisous ♥

    • Coucou mon petit chat! Merci pour ton passage <3 T'es aussi une polyglotte je vois! J'avoue que j'ai du respect pour tout les gens qui ont réussi à assimiler le néerlandais et à le parler! Tu sais c'est quoi le moyen le plus facile de pratiquer les langues que tu oublies? Trouve toi un amoureux néerlandais ou espagnol héhé (ok, j'opterais pour espagnol et puis tu m'invites en vacances dans ta villa au sud de l'Espagne, par exemple). Bisou <3

  3. Émilie S.

    Super tes trucs ! ^^ Un autre site que j’aime utiliser c’est Memrise, c’est super pour apprendre du vocabulaire rapidement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *