À la découverte du street art à Düsseldorf

par Alexandra
À la découverte du street art à Düsseldorf

À travers le blog, j’essaie régulièrement de vous présenter les diverses facettes de Düsseldorf, ma ville d’adoption. Tantôt internationale avec son quartier japonais, tantôt magique avec ses marchés de Noël ou en fête lors du traditionnel Carnaval, la ville de Düsseldorf est remplie de surprises qui n’attendent qu’à être découvertes ! Faisant suite à ma série d’articles sur Düsseldorf, je vous propose de découvrir le côté artistique de cette ville pleine de surprises à travers son street-art. Suivez le guide !

Düsseldorf & le street art, une histoire d’amour ?

Pour vous préparer cet article, j’ai été invitée à prendre part à la visite guidée organisée depuis 2018 par l’office du tourisme de Düsseldorf. L’Urban Art Tour se déroule tous les samedis, de 12h à 14h et est disponible en anglais ou en allemand. Si vous êtes de passage à Düsseldorf, c’est vraiment une super façon de découvrir la ville. Pas de panique, je ne vais pas vous dévoiler toute la visite guidée parce que cela vous gâcherait un peu le plaisir de la découverte et mon idée est de vous envie donner de faire cette visite guidée.

En un joli samedi ensoleillé, Saskia, étudiante en histoire de l’art, passionnée par le street art et ancienne employée d’une galerie d’art bien connue de Düsseldorf (j’y reviendrais en fin d’article), nous propose de débuter notre visite dans le quartier Nord de la ville, situé juste derrière la gare et principalement connu pour ses boutiques et petits restaurants maghrébins. Après nous avoir donné une brève introduction sur l’histoire du street art à Düsseldorf, notre visite commence. Au programme: un parcours d’environ 3 km sur une durée de 2h.

Tout commença avec…un pied de nez à la ville!

Bien que le mouvement “street art” ait débuté dans les années 80 en Allemagne, le street art tels que nous le connaissons sur Instagram par exemple, avec de grandes fresques, graffitis, collages ou encore stickers, à réellement débuté dans les années 2010 à Düsseldorf. Durant des années, les artistes locaux étaient à la recherche d’un endroit où donner place à leur créativité et après de nombreuses demandes d’allocation à la ville de Düsseldorf, cette dernière ne leur donnait aucune réponse. Pas découragés pour un sou, le collectif a lancé un appel à une journée de protestation à laquelle plus de 40 artistes ont répondu présents.

Street-art à Düsseldorf - Tunnel de Ellerstraße
N’ayez pas peur de passer dans le tunnel de Ellerstraße
Street-art à Düsseldorf - Tunnel de Ellerstraße

“Licht im Tunnel”

C’est ainsi que la journée “Licht im Tunnel” (“Lumière dans le tunnel”) eut lieu le samedi 17 juillet 2011 au tunnel de Ellerstraße, à proximité de la gare. Pourquoi avoir choisi de décorer ce tunnel en particulier ? Ce passage souterrain est une espèce de contradiction dans la riche ville qu’est Düsseldorf – un tunnel délabré à la limite de l’abandon au milieu de quartiers où des millions d’euros sont investis. Bref, l’endroit parfait pour pouvoir exprimer son art et poser un acte de rebellion envers la ville.


Une galerie à ciel ouvert à travers différents quartiers

Street-art à Düsseldorf - Galerie à ciel ouvert de Helmholtzstraße
La gallerie de Helmholtzstraße
Street-art à Düsseldorf - Galerie à ciel ouvert de Helmholtzstraße

Le quartier de Friedrichstadt

Un autre projet qui mérite un paragraphe dans cet article est bien le “Auf die 12” situé à Helmholtzstraße Ce projet de fin d’étude initié en 2014 par deux étudiants offre ainsi à 12 artistes un endroit où ils peuvent collaborer et afficher leur art. Dans ce cas-ci, pas de contestation puisque la Ville à appris de ses erreurs et a donc offert volontairement cet espace à décorer. Les thèmes et artistes sélectionnés pour ce projet sont plus conventionnels – on y retrouve d’ailleurs le fameux stencil “La Fucking Vie” de L.E.T. (Les Enfants Terribles, un artiste français basé à Düsseldorf) qui se retrouve plus dans le style de Banksy.


Une rue chargée d’art et d’histoire à Flingern

Une rue qu’il vous faut également visiter (et qui n’est pas dans la visite guidée) est sans aucun doute Kiefernstraße (la rue des pins en français). Située dans le quartier de Flingern Sud, c’est l’une des rues les plus colorées et chargées d’histoire dans tout Düsseldorf. Chaque immeuble a été construit en 1902 par une entreprise pour pouvoir y loger ses ouvriers qui travaillaient dans l’usine attenante. À la fermeture de celle-ci, les logements furent rachetés par l’état et les locataires furent priés de quitter leur logement afin de permettre d’y créer une zone commerciale. Dès ce moment là, une bataille commença et en 1988, la ville autorisa les squatteurs à s’installer officiellement jusqu’en 20018. Nous sommes à présent en 2019 et ces bâtiments (ainsi que leurs locataires) sont toujours là. En effet, la ville à décidé de prolonger les baux pour une durée indéterminée. Une victoire de gagnée ! Aujourd’hui on retrouve plus de 800 habitants de 45 nationalités différentes. Cette histoire reste gravée dans es mémoires ainsi que sur les façades des bâtiments puisque de nombreux artistes ont décidé de s’exprimer en laissant des traces un peu partout. Une rue fascinante, n’est-ce pas ?

Street-art à Düsseldorf - Les tags de la rue Kiefernstraße
L’une des incroyables façades de Kiefernstraße

Le quartier de Flingern

En général, le quartier de Flingern (Nord et Sud) est l’un des plus vivants de la ville regroupe de nombreuses œuvres d’art à ciel ouvert, des boutiques insolites où artistes locaux vendent leurs produits ainsi que des galeries indépendantes qui se renouvellent régulièrement. Le quartier Sud de Flingern est resté principalement résidentiel tandis que le Nord est devenu un épicentre culturel et commerçant. Malheureusement, toute cette attention entraîne une gentrification globale et il devient assez difficile de trouver un logement à prix décent puisque de nombreuses familles décident de s’y installer et de gros investisseurs font gonfler les prix.

Street-art à Düsseldorf - Kiefernstraße


Des endroits dédiés au street art partout en ville

Street-art à Düsseldorf - Furstenplatz

Au cours de notre visite nous croisons divers collages, tags ou simples autocollants. En fait, c’est l’une des choses les plus intéressantes que j’ai appris lors de cette visite guidée : Düsseldorf regorge d’art à chaque coin de rue mais il faut savoir où regarder et avoir envie de le découvrir. C’est un peu l’ambiance générale de la ville : une ville curieuse, intéressante, si on sait où et quoi chercher. Dans cette optique, nous rejoignons Furstenplatz où s’est déroulé le premier street art festival en 2013. On y retrouve des collages qui sont lentement entrain de disparaître mais les explications de Saskia leur rendent leur jeunesse d’antan.

Street-art à Düsseldorf - Visite de Brause
Saskia, ma guide du jour
Street-art à Düsseldorf - Visite de Brause
Street-art à Düsseldorf - Visite de Brause

On continue notre visite vers Brause, l’un des centres artistiques et bar les plus connus de la ville fondé en 2001 et qui malheureusement du fermer en juin dernier après 18 ans à mettre en avant l’art et la culture locale. En nous racontant cette histoire, Saskia nous montre ainsi que malheureusement, les arts moins “ordinaires” ont toujours la vie dure. On ne sait pas pour combien de temps le bâtiment restera avant d’être détruit pour pouvoir abriter un hôtel à petit prix mais une chose est certaine, il regroupe de nombreux stickers, de créations en perles Hama ou même de mosaïques. On y retrouve les petits fantômes de PDOT et un projet des LET (Les Enfants Terribles) !

Street-art à Düsseldorf - Visite de Boui Boui Bilk
Bui Bui Bilk, le centre d’art situé à Suitbertusstraße
Street-art à Düsseldorf - Stickers à Boui Boui Bilk
Street-art à Düsseldorf - Tag à Boui Boui Bilk
Street-art à Düsseldorf - Tag à Boui Boui Bilk
Levez la tête et admirez !

J’aimerais également partager avec vous deux endroits où de nombreux Dusseldorfois se retrouvent. Reconnu dans Düsseldorf pour abriter de nombreux évènements et mettre en avant l’art alternatif, Boui Boui Bilk se trouve dans le quartier de Bilk et vous pourrez y admirer 2 énormes muraux qui font partie des plus grands de la ville et, qui sait, peut-être assister à l’un des nombreux évènements organisés par cette association. Le centre d’art contemporain ZAKK situé à Flingern Sud est le rendez-vous pour les amateurs de culture alternative et organise également de nombreux évènements tels que des soirées, concerts, pièces de théâtre et plus encore.

Street-art à Düsseldorf - Tag et metro
L’art est partout à Düsseldorf
Street-art à Düsseldorf - Collage
En collage…

Street-art à Düsseldorf - Porte de garage colorée
En peinture…

Street-art à Düsseldorf - Céramique
Ou encore en céramique.

Informations utiles

  • Si vous désirez poursuivre votre découverte du street-art à Düsseldorf, vous pouvez visiter le site web (en allemand) de 40° Urban Art Düsseldorf qui regroupe les œuvres de street-art à Düsseldorf. Une bonne façon de savoir si il y a quelque chose à proximité de votre logement lors de votre visite !
  • Deux galleries sont dédiées au street-art : Pretty Portal dans le quartier de Bilk et Take a Butcher’s Gallery dans le quartier de Flingern.
  • Si, comme moi, vous voulez prendre part à la visite guidée sur le thème du street-art offert par la Ville de Düsseldorf, vous pouvez consulter et réserver votre place sur cette page. La visite guidée est en anglais ou allemand, a lieu chaque samedi à partir de midi pour 13€/pp pour les adultes et 6,50€ pour les enfants.

Vous aimerez également

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur Olamelama. Si vous êtes d'accord, veuillez fermer ce message. Accepter En savoir plus