Un avant-goût de l’âme culinaire de Düsseldorf

par Alexandra
Un avant-goût de l’âme culinaire de Düsseldorf

Si ce n’est pas votre première visite, vous n’êtes pas sans savoir que j’aime la nourriture et tout ce qui s’y rapproche de près ou de loin. C’est pour ça que lorsque l’office du tourisme de Düsseldorf m’a proposé de prendre part à leur nouvelle visite guidée, j’ai sauté sur l’occasion. D’une part, je trouvais vraiment intéressant de vous présenter une nouvelle facette de ma ville d’adoption, d’autre part, la visite guidée incluait des dégustations gratuites. Il ne m’en faut pas plus. S’inscrivant naturellement dans ma série d’articles sur Düsseldorf, je vous propose de découvrir l’âme culinaire de Düsseldorf à travers ses 3 stars : la bière, le marché et le pain. J’espère que vous n’avez pas trop faim… Suivez le guide !

La visite guidée culinaire de Düsseldorf

Visite culinaire de Düsseldorf - Flyer

Avant tout, un petit mot sur la visite guidée thématique proposée par l’office de tourisme de Düsseldorf ! Cette visite guidée, organisée depuis 2018, vous est proposée à raison d’une fois par semaine, à savoir chaque samedi à. 10h pour la version anglaise (vendredi à 15h pour la version allemande). En plus des 3 heures de visite guidée à travers la ville avec un guide officiel, vous aurez droit à de nombreuses dégustations (on mange bien, je vous l’assure), de petits souvenirs gustatifs et des bons de réduction dans des boutiques culinaires et une entrée gratuite pour le musée de la ville. Le prix est de 39€ pour les adultes et 25€ pour les enfants (réduction de 20% avec la Düsseldorf Card). Vous serez dans un groupe de maximum. 12 personnes, et, pour être honnête, ce fut l’une de mes visites préférées de Düsseldorf et les 3 heures sont passées à une vitesse folle. Plus d’informations ici.

Düsseldorf, ses brasseries et son altbier

Saviez-vous que Altstadt (la Vieille Ville) est l’un des plus grands marchés alimentaires au monde ? Et bien, figurez-vous que moi non plus. C’est pourtant ce qu’affirme notre guide, Hannelore, guide allemande et ancienne journaliste bien décidée à partager son amour pour Düsseldorf et sa richesse culinaire. La visite commence sur la place de l’hôtel de ville, en plein centre historique. Je rejoins une amie blogueuse canadienne qui tiens le blog LifeinDusseldorf (une vraie mine d’information en anglais que je vous recommande) et nous avons intégré un groupe de 10 personnes qui étaient principalement des allemands en visite.  

Visite culinaire de Düsseldorf - Zum Uerige
Vous reprendrez bien une petite bière ?

Notre visite débute dans l’une des micro-brasseries les plus connues de la ville : Zum Uerige. Connue pour brasser l’altbier (littéralement « vieille bière »), la bière locale, c’est une véritable institution riche en histoire. D’ailleurs Zum Uerige n’est pas le nom originel de cette brasserie… Lors de sa création, en 1658, celle-ci se nommait Zum Heydelberger Fass (« Au baril de Heidelberg ») jusqu’en 1802 où la brasserie fut reprise par un certain Wilhelm Cürten, connu pour sa mauvaise humeur légendaire. Les habitués l’ont renommé « die Uerige » (le râleur) et le nom de la brasserie a ainsi évolué ! Pour être franche, l’ambiance n’a pas beaucoup changé. Les brasseries qui servent de l’altbier à Düsseldorf sont reconnues pour avoir un service désagréable, c’est un peu leur marque de fabrique et Zum Uerige est sans aucun doute le leader dans ce domaine. Les serveurs sont directs, ne prennent pas le temps en formalités, il peut être difficile de se faire servir autre chose que de la bière et vous êtes priés de quitter les lieux si vous ne consommez pas. Au moins, leur altbier est bonne !

Conseil : bien se faire servir dans une brasserie

Les serveurs qui travaillent dans les brasseries traditionnelles spécialisées en altbier (en particulier celles qui possèdent une terrasse à l’avant de la brasserie) travaillent généralement en freelance. Ils achètent les des bières à la brasserie et viennent vous la revendre à votre table. Vous recevrez un bierdeckel (dessous de verre en carton) où il notera d’une barre votre commande. Lorsque votre verre est fini, le serveur attendra rarement que vous passiez commande et vous servira directement un autre verre. Si vous ne souhaitez pas être resservi, placez votre dessous de verre sur votre verre et demandez à payer. Il est fort probable que vous soyez prié de partir, surtout s’il y a foule ce jour-là. Direction la brasserie suivante !

Ein Altbier, bitte !

Visite culinaire de Düsseldorf - Altbier

La altbier, vieille bière en français est une bière de fermentation haute originellement de Düsseldorf mais qui ne fait pas l’objet d’une appellation contrôlée donc vous pourrez retrouver d’autres producteurs allemands ou étrangers (j’ai bu une altbier canadienne, c’était pas terrible). Oscillant entre 4,5 et 5% d’alcool et reconnaissable à sa couleur cuivre, elle a un léger goût sucré et amer. Avec sa grande rivale directement venue de Cologne, la kölsch, c’est une bière qui est ancienne et commune dans la région.

Il existe uniquement 8 brasseries à Düsseldorf qui brassent de la altbier et la plupart sont vendues sur place ou dans les supermarchés locaux. Chaque bière est un peu différente, certaines sont plus sucrées, moins fortes, plus amères, plus ambrées… Il y en a pour tous les goûts ! Si le sujet vous intéresse, de nombreux pub crawls ou altbier tours sont organisés dont un en anglais par la ville (lien ici). J’ai pris part à 3 tours depuis que j’habite à Düsseldorf et à chaque fois, c’est une expérience !

La cuisine de brasserie

Qui dit arrêt dans une brasserie, dit obligatoirement altbier mais aussi nourriture de brasserie ! Probablement plus connue que la altbier, la cuisine de brasserie est celle à laquelle la plupart des gens pensent lorsqu’on évoque la gastronomie allemande. Vous y retrouvez des plats qui tiennent le corps, servis en grandes portions : demi-poulet grillé, jarret de porc grillé, ragoût mijoté, saucisses locales, le tout servi avec du chou cuit et des pommes de terre sautées ou cuites. Évidemment, ces plats se marient extrêmement bien avec la bière locale et sont servis avec de la moutarde.


La star gustative de Düsseldorf, la moutarde

Visite culinaire de Düsseldorf - Moutarde de Düsseldorf, Löwensenf

Deux marques à ne pas manquer

Ça tombe bien, la moutarde est également l’une des spécialités locales puisque vous trouverez 2 marques établies à Düsseldorf et mondialement connues. La Löwensenf (moutarde du lion) est trouvable facilement un peu partout (meme en France et Belgique) tandis que l’ABB (Adam Bernhardt Behrart) est plus douce, existe en diverses variétés toutes plus exotiques les unes des autres et est uniquement vendue en Allemagne. Vous pourrez visiter le magasin officiel de Löwensenf à Düsseldorf qui dispose d’un espace dégustation (gratuit et ouvert à tous) à l’arrière où vous pourrez goûter de la moutarde aux champignons, à la figue ou à la altbier par exemple !

Visite culinaire de Düsseldorf - Soleier, moutarde et altbier

Si vous avez une petite faim, vous pourrez toujours commander un traditionnel bretzel ou opter pour une spécialité un peu particulière, le soleier. Le soleier est un œuf cuit, qui se déguste avec de la moutarde, du vinaigre et de l’huile. Pour le manger de façon correcte, coupez votre œuf en deux, enlevez le jaune d’œuf, versez dans l’espace libéré un peu de moutarde, du vinaigre et de l’huile, replacez le jaune d’œuf retourné sur le blanc d’œuf et avalez le tout en une fois. Il n’y a pas plus traditionnel !


À la découverte du marché couvert de Carlsplatz

Visite culinaire de Düsseldorf - Marché de Carlsplatz

Un marché historique à ne pas rater

Place de marché la plus ancienne encore exploitée à Düsseldorf, Carlplatz est située dans Altstadt et regroupe aujourd’hui plus de 60 stands ouverts tous les jours de l’année. Mais attention, ce n’est pas un marché « normal », ici vous ne trouverez que des produits locaux, de qualité, voire de luxe. Évidemment, il y a également une brasserie qui est ouverte pour vous permettre de vous rafraîchir après vos achats : c’est l’Allemagne quand même ! Historiquement à ciel ouvert, le marché est maintenant couvert. Lors de notre visite, nous avons pu profiter d’un kaffee und kuchen (café et gâteaux), l’équivalent du tea time et l’un des moments préférés des allemands. De délicieux gâteaux encore tout chauds nous ont été servi, des chocolats et nous avons pu déguster un café offert par l’un des artisants torréfacteur du marché.

Visite culinaire de Düsseldorf - Marché de Carlsplatz, dégustation
Une petite dégustation ?
Visite culinaire de Düsseldorf - Marché de Carlsplatz, dégustation
Visite culinaire de Düsseldorf - Marché de Carlsplatz, dégustation d'huiles et vinaigres
Visite culinaire de Düsseldorf - Marché de Carlsplatz, magasin

Vous pourrez découvrir les divers fromagers et producteurs de vin de la région qui se feront un plaisir de vous servir des petits verres pour tester la qualité du produit (perso, j’ai dû dire non après le 2ème verre). Chaque commerçant est passionné, et cela se sent : conseils de préservation, idées de recettes et petites astuces vous seront données, sans même que vous ayez à demander quoique ça soit. L’une de mes boutiques préférées fut sans aucun doute celle de Inka (Inka & Mehl), spécialisée en épices, huiles et vinaigre. C’était un moment riche en découvertes et je n’aurais jamais pu imaginer que le vinaigre et l’huile pourraient être si intéressants !


Visite culinaire de Düsseldorf - Boulangerie Henkel

Le pain allemand, une histoire d’amour

Autre fierté allemande : le pain. Avec plus de 1500 spécialités, le pain allemand est une vraie institution. Saviez-vous que les allemands dévorent en moyenne 85 kg de pain par an et par habitant ?  Je vous le disais dans mon article sur les habitudes culinaires allemandes, les allemands mangent souvent du pain au petit-déjeuner et au dîner avec le Abendbrot (pain du soir), ce qui fait du pain la star de la table. Lorsque vous allez dans une boulangerie, vous ne trouverez pas vraiment de baguette mais plutôt des petits pains et pains de toutes sortes, avec des graines ou non, de différentes farines et formes. L’un des plus connus de la région est le Pumpernicke, un pain foncé à base de farine de seigle, un peu acide et au goût terreux. Perso, je trouve qu’il se marie bien avec du beurre salé !

Joseph Hinkel & ses boulangeries

Si je vous parle du pain, c’est que Düsseldorf est la ville d’origine de l’une des stars du pain, Joseph Hinkel. Figure emblématique de la ville (la preuve, la ville lui a proposé de créer une visite guidée privée avec lui et ces visites étaient toutes épuisées en quelques semaines), il est l’arrière-petit-fils du fondateur de la guilde des boulangers de Düsseldorf, forme la plupart des boulangers de la région et vous retrouvez ses 2 boulangeries Hinkel dans le centre-ville. Ils y proposent près de 70 types de pain, tous fabriqués à la main et je vous conseille d’y faire un tour, vous pourrez bien y rencontrer Joseph Hinkel (c’est un personnage, je l’adore !) et goûter à des échantillons de pains.

Visite culinaire de Düsseldorf - Joseph Henkel

Et voilà, j’espère que cette visite gastronomique vous aura donné envie de venir découvrir Düsseldorf par vous même !

Vous aimerez également

1 commentaires

The PR Insider 18/08/2019 - 23:08

Comme d’hab, je suis trop fan de tes articles !
Alors quand EN PLUS ça parle de nourriture… je ne suis que joie !
Je t’avoue que je n’aime pas vraiment la bière, par contre, j’ai clairement eu un excès de salive au moment où tu parles de gâteaux, de chocolat, de pain ! Merci pour cette belle immersion 🙂

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur Olamelama. Si vous êtes d'accord, veuillez fermer ce message. Accepter En savoir plus