Journée découverte jeux vidéo à la Gamescom 2018

par Alexandra
Gamescom 2018 - 10ème édition
Vous le savez, les jeux vidéos et moi, c’est une longue histoire d’amour. Depuis que je suis expatriée À Düsseldorf, j’ai la chance d’être à proximité du plus grand salon international consacré aux jeux vidéos en Europe, la Gamescom. Cette année près de 370.000 se sont déplacées pour découvrir les dernières nouveautés jeux vidéo et jouer aux titres les plus attendus. J’avais déjà fait un compte-rendu des éditions 2016 et 2017 qui m’avaient extrêmement déçue mais cette année, grande nouvelle : grâce à Olamelama, j’ai réussi à décrocher une accréditation presse ! Je vous propose un article en deux parties : un compte-rendu de ma journée presse et un focus sur mes découvertes jeux vidéos.

L’accréditation presse et ses avantages

Compte-rendu de la Gamescom 2018 - Accréditation presseCette 10ème édition de la Gamescom s’est déroulée du 21 au 25 août 2018. Le mardi 21 août est exclusivement ouvert aux médias et aux visiteurs professionnels ce qui veux dire qu’il y a beaucoup moins de monde que d’habitude ! J’ai décidé de tenter ma chance et j’ai fait une demande d’accréditation presse auprès de la Gamescom avec dossier à l’appui (liens vers mon blog ainsi que vers mes articles geek) en juin dernier et j’ai eu le plaisir d’être acceptée ! Mon accréditation presse en poche et mon congé posé, me voilà en route pour ma journée découverte. J’étais curieuse de découvrir les nouveautés, de pouvoir les essayer mais également de voir si mon opinion sur ce salon avait changé.

La Gamescom 2018 à Cologne

Dès mon arrivée au parc des expositions de Cologne, j’ai directement remarqué la grande différence de foule : il y a de la place pour marcher, on arrive respirer, bref, tout va bien ! Je récupère mon badge à l’accueil et me dirige vers le hall des goodies/merchandising… Grosse erreur puisque j’ai eu envie de toute acheter ! On y trouve des peluches Pokémon, des t-shirts de tous genre, des articles maison, déco ou figurines Pop. Bref, il y en a pour tous et pour tout les budgets ! Personnellement, j’ai failli craquer sur le tapis d’entrée Rick and Morty… Et peut-être 2 ou 3 t-shirts. Mais j’ai été forte et je n’ai rien acheté !Compte-rendu de la Gamescom 2018 - Stand de merchandisingAprès cette petite virée lèche-vitrine, j’ai fait le tour des gros éditeurs de jeux vidéos qui produisent les titres tels que Fifa, PES, World of Warcraft, Assassin’s Creed, Call of Duty ou encore le nouveau Fortnite. J’avoue ne pas trop m’être attardée puisque c’est le genre de jeux auxquels je ne joue jamais. Les queues pour jouer à la démo de ces jeux étaient déjà tellement longues, j’ose à peine imaginer le temps d’attente lors des journées ouvertes au public (on atteint les 3-4 heures d’attente pour 15 minutes de jeu maximum quand même…) Néanmoins, près du stand Ubisoft, j’ai pu tester un jeu de réalité virtuelle du nom de Space Junkies. La VR, c’est vraiment un truc qui m’intrigue et en même temps me donne envie de vomir. Space Junkies est un jeu de tir arcade où nous incarnons un astronaute qui se bats dans l’espace. C’est beau, on se sent complètement happé dans le monde et on en oublie la réalité… un peu trop peut-être ? Plus d’infos sur le site de Sace Junkies. C’est un peu en dehors de ma zone de confort mais j’ai apprécié l’expérience (et le t-shirt offert !)Compte-rendu de la Gamescom 2018 - Test de la VR avec le jeu Space JunkiesÀ la Gamescom, tout le monde est passionné. Certain(e)s optent même pour le cosplay, comme ces deux filles que j’ai pu croiser près du stand de Blizzard. Leurs costumes sont vraiment superbes, tout les détails y sont… D’ailleurs, c’est l’occasion de voir que de plus en plus de filles admettent ouvertement leur amour pour les jeux vidéos ! Ce monde reste tout de même assez sexiste et j’ai pu voir encore quelques filles en petites tenues présentes pour faire la promotion d’un jeu vidéo ou d’un accessoire… C’est vraiment triste que ça arrive encore en 2018. J’en parlais justement dans mon article sur la Gamescom 2016.Compte-rendu de la Gamescom 2018 - CosplayeusesBelle découverte du jour : Ubisoft qui présente le jeu Anno 1800. J’adore les jeux de gestion style Sim City et je me rappelle jouer petite à Anno mais avoir assez vite abandonné pour cause de difficulté (je devais avoir une dizaine d’année, j’étais vraiment trop jeune pour ça). Les graphismes de ce nouvel opus sont vraiment sublimes… On se retrouve transportés au 19ème siècle, une époque d’industrialisation, de diplomatie et de découverte.Compte-rendu de la Gamescom 2018 - Présentation du jeu Anno 1800Ensuite, direction mon éditeur préféré : Nintendo ! Vous le savez, je joue presque exclusivement sur des consoles Nintendo, et ce début mon plus jeune âge. Cette année, le focus était bien évidemment sur les gros titres tels que Mario Tennis Aces, Super Mario Party ou encore Super Smash Bros Ultimate. Il y avait d’ailleurs une compétition ouverte au public du dernier Dragonball FighterZ. Ce n’est pas vraiment ma tasse de thé mais les joueurs avaient des techniques impressionnantes ! Toutefois, rien à voir avec l’ambiance du stand Nintendo l’année dernière lors de la hype de Mario Odyssey !Compte-rendu de la Gamescom 2018 - Stand Nintendo et compétition DragonBallNous pouvions également jouer à d’autres titres tels que Splatoon 2 (que j’adore !)  ainsi qu’à une série de jeux indépendants présentés lors du Indies Highlights . Il y avait tellement de chouettes chose que j’ai décidé d’écrire un article dédié. Plus d’informations dans mon article découvertes de jeux à la Gamescom 2018.Compte-rendu de la Gamescom 2018 - Test de jeux Nintendo SwitchImaginez la joie lorsque je me suis rendue compte que l’un de mes jeux japonais préférés, Taiko no Tatsujin, était jouable ! En effet, ce jeu de rythme complètement fou arrive en Europe dans quelques semaines et… Je ne peux que vous conseiller d’essayer la démo !Compte-rendu de la Gamescom 2018 - Test de Taiko no TatsujinAprès une bonne partie de Taiko (ou 3, j’avoue), je suis allée essayer la nouvelle version remasterisée de Spyro, l’un des premiers jeux auxquels j’ai joué sur Playstation 1 lorsque j’avais une quinzaine d’années. Un vrai plaisir de redécouvrir ces niveaux, encore plus beaux !Compte-rendu de la Gamescom 2018 - Test de SpyroJe fini la journée par l’un de mes halls préférés : les jeux indépendants. Chaque année, ce hall est de plus en plus grand et on y retrouve de vraies pépites ! J’ai passé plus de 2h à découvrir des jeux, les essayer et surtout discuter avec les développeurs. C’est pour moi la vraie nature des jeux vidéos et ce qui fait sa force, cette connexion entre les joueurs et le monde proposé par les développeurs.Compte-rendu de la Gamescom 2018 - Coin jeux indépendantsCertains stands étaient un peu plus gros que d’autres, certains jeux étaient plus avancés dans leur développement que d’autres mais c’était génial de retrouver autant de passion et de bonne humeur dans un même endroit !Compte-rendu de la Gamescom 2018 - Jeux indépendants

L’édition 2018, meilleure que les précédentes ?

De premier abord, je dirais oui mais ma réponse est biaisée par le fait que j’ai été assez chanceuse que pour recevoir cette accréditation presse. Je pense que, en tant que visiteuse lambda, j’aurais détesté cette journée à cause du nombre trop importants de visiteurs. Dans un monde parfait, il serait génial que l‘organisation de la Gamescom limite le nombre d’entrées pour pouvoir ainsi offrir une journée agréable et confortable à tout le monde.Du point de vue découverte, j’ai vraiment eu de gros coups de cœur pour certains jeux et j’ai vraiment passé une journée géniale qui m’a inspirée ! 

Retrouvez maintenant mes jeux et découvertes préférées de la Gamescom 2018 dans mon article dédié. Je suis sûre que vous aller également tomber en amour avec ces titres…

Vous aimerez également

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur Olamelama. Si vous êtes d'accord, veuillez fermer ce message. Accepter En savoir plus