Je suis graphiste chez trivago.

trivago image cover

Hello!

Tu as probablement déjà entendu parler de Mr. trivago ou entendu le fameux slogan « Hotel? trivago » à la télé. Quoiqu’il en soit, c’est difficile de passer à côté. trivago c’est plus que un site de recherche d’hôtels. Tu ne t’en doutes sûrement pas mais trivago est très important dans le monde du tourisme et propose des services aux hôteliers en plus du service au client.
Ça fait 6 mois que je suis graphiste chez trivago. Plus précisément, je suis communication designer. Aujourd’hui, je vais te parler un peu de mon boulot de graphiste dans cette grande compagnie.

trivago bureau image

Graphiste chez trivago?

Le département de design à trivago est assez grand et nous sommes divisés par spécialités (produit, UX, marketing,…). Non, je ne fais pas les publicités à la TV (j’ai même pas la télé) mais je m’occupe de la communication graphique. Je fais donc partie d »une équipe de 14 graphistes tous experts dans un domaine  à s’occuper à plein temps de créer des supports visuels en tout genre, pour print ou digital. Mon domaine, c’est le print. J’en parlerais peut-être une autre fois mais j’ai un bachelier en design de communication et un master en design éditorial.
Notre équipe est divisée en sous-teams; par exemple, je suis principalement en charge avec une de mes collègues de toute la communication interne (flyers, posters, livrets, merchandising, et j’en passe). À nous deux, on supporte le département des ressources humaines. C’est beaucoup de boulot quand tu sais qu’il y a plus de 950 employés dans trivago (😱).

Être embauchée

J’ai postulé chez trivago alors que j’écrivais ma thèse aux Beaux-Arts de Porto pour obtenir mon master en design éditorial. Je cherchais un job en Allemagne, en NRW et en anglais si possible. J’avoue que c’était pas si facile que ça d’être embauchée. La première étape est l’étape classique: Tu dois envoyer ton CV, portfolio et lettre de motivation en anglais. Jusque là, easy. Ensuite, j’ai reçu un test à réaliser en 5 jours. Je devais créer un support visuel de mon choix pour expliquer trivago (dans mon cas, j’étais justement en vacances à Prague quand j’ai reçu le mail et j’ai fait mon projet en une nuit, c’était un flyer en accordéon). Apparemment, c’était pas trop dégeu parce que j’ai directement reçu une invitation pour une interview sur Skype avec ma chef de département (enfin, ça je l’ai appris après). Si tu n’as jamais eu d’interview sur Skype, sache que c’est vraiment super bizarre. Sans rentrer dans les détails, c’était stressant et difficile, j’ai cru que je m’était vautrée en beauté. Apparemment pas, puisque j’ai eu droit à une deuxième interview Skype (avec ma future collègue), beaucoup plus cool et informelle. Après ça, j’ai stressé une bonne semaine jusqu’à l’émail qui m’annonçait la bonne nouvelle! J’ai demandé à commencer 2 mois plus tard, histoire d’avoir le temps de terminer ma thèse en toute concentration. Et en Octobre 2015, j’ai commencé mon aventure.

Tu commences en gros par une semaine d’intro où tu apprends le fonctionnement de trivago, les différents départements, tu rencontres tes futurs collègues et pleiiiiin de gens géniaux, de tous les horizons. Enfin bon, je t’avoue que nous sommes uniquement 2 belges dans la boîte et je suis la seule belge francophone (💪🏼).

trivago temps libre image

Travailler à trivago.

Avant tout, tu dois savoir que trivago compte plusieurs bâtiments, dans divers pays. À Düsseldorf par exemple, trivago occupe plusieurs étages dans 3 différents immeubles. Tu passes pas mal de temps à aller d’un bâtiment à l’autre, surtout si comme moi, tu dois travailler avec d’autres départements. T’as pas envie de marcher? No problemo, il y a des trottinettes à disposition (mais je préfère ramener la mienne de la maison. #coolkid). En plus les bureaux sont tous décorés avec des thèmes (mon préféré c’est la meeting room dinosaure!), c’est joli!

Mon boulot est vraiment cool. trivago à un esprit d’entreprise très jeune et différent des compagnies habituelles. C’est un peu comme le Google allemand en fait. Il n’y a pas de limite concernant les jours de congés et l’horaire est flexible. Si tu es un lève-tôt ou que tu préfères travailler au calme le dimanche, il n’y a pas de soucis: Tu peux décider de tes jours de travail et de tes horaires. On décide également nous-même de ses jours de congés. En gros, tu fais un peu comme tu veux tant que ton boulot est fait et que tu respectes tes deadlines et tâches. C’est cool parce que t’es pas stressé d’arriver à la bourre au travail si tu rates ton réveil, tu peux organiser des rendez-vous chez le docteur plus facilement vu que tu n’as pas vraiment d’horaire,…

Si t’as oublié de prendre ton petit-dej’ à la maison et d’emporter ton lunch, t’inquiète pas. Tu peux toujours faire ton choix dans l’assortiment de céréales qui sont offerts dans les différentes cuisines. Il y aussi un large choix de fruits frais, de repas préparés (soupes, wraps, sandwichs), de snacks (sucrés ou salés) mais aussi de frigos remplis de boissons. Ça va de l’eau de coco, aux sodas écolos en passant par les bières. Ouais, tu as bien lu, il y a des bières au boulot. Au fait, tout est gratuit.

Enfin, le truc vachement cool offert par trivago c’est le large éventail d’activités proposés:

  • Des cours de sport, c’est gratuit et après les heures « normales » de boulot. Tu peux donc faire ton choix du yoga, de la boxe, du boot-camp, de la piscine ou encore du pole-dance par exemple.
  • Des cours d’allemand, en classe et avec différents niveaux, qui te permettent d’apprendre l’allemand même si la langue de l’entreprise est l’anglais. J’ai deux fois une heure de cours par semaine, je dois être présente régulièrement, j’ai des devoirs et même des examens. Ça rigole pas!
  • Des conférences sur plein de sujets différents avec des intervenants internes ou externes. Des fois, ces conférences sont couplées avec des workshops ou des visites/voyages. J’ai par exemple pu aller visiter divers musées, apprendre à cuisiner vietnamien, appris les bases du CSS,..
  • De très nombreuses soirées/événements qui regroupent toute la compagnie (soirée de Noël démesurée par exemple) ou juste des départements ou communautés. Dans mon cas, j’ai un team event design 1x par mois ainsi qu’un team event FR-BENELUX 1x par mois. De plus, tout les vendredis se tiennent les trivago fridays qui te permettent de rencontrer les managing directors de trivago, de partager des bière avec tes collègues en jouant à la console/kicker/billard avec un DJ. Le mantra de trivago c’est work hard, play hard.

trivago christmas party image 2

Work hard, play hard.

Mais tout ces avantages sont là pour une raison. Je passe beaucoup d’heures au travail, j’ai beaucoup de travail et de responsabilités. En gros, c’est assez stressant dans son sens. J’ai déjà travaillé brièvement en agence, ça n’a rien à voir avec ce genre de stress.

Le problème quand tu travailles dans une aussi grosse compagnie que trivago, avec une identité visuelle bien définie, c’est que tu n’as pas vraiment de liberté. Tu as une palette de couleurs, un ton à garder, une ligne à respecter. Et c’est assez difficile à vivre quand tu es créatif puisque ta créativité est restreinte et bridée. Disons que ça ressemble plus à du travail à la chaîne que du travail de création. Après, tu peux essayer d’amener de la créativité dans certains aspects (comme dans des choix graphiques comme le choix de papier, de support ou encore la création d’événement spécifiques) mais ça reste assez restreint. C’est ce manque de liberté qui me fait regretter la vie en agence/studio et qui va me faire vivre une nouvelle aventure très bientôt (mais je vous tiendrais au courant, bien évidemment 😉)

Ne te méprends pas, passer des heures à bosser ne me dérange pas puisque, après tout, je vis quand même de ma passion et c’est une grande chance, surtout étant donné de la difficulté à survivre en tant que graphiste (mais ça c’est une autre histoire). C’est assez facile de passer des heures et des heures à trivago puisque tout est pensé pour que tu puisses subvenir à tout tes besoins là-bas (il y a à manger, des consoles, des espaces pour se reposer, des douches,…), tu rencontres tellement de personnes que ça devient très facile de rester avec ton cercle d’amis trivago. C’est pratique pour les gens qui viennent de loin et/ou qui ne connaissent personne en Allemagne. Tu ne sépares plus travail et vie personnelle et c’est un piège dans lequel tu peux tomber très vite. J’ai de la chance d’avoir beaucoup d’amis hors trivago mais aussi dans trivago, j’avoue donc ne pas passer tant de temps que ça au boulot.

trivago christmas party image

Six mois plus tard…

En soi, trivago est une compagnie vraiment novatrice et spéciale. J’y ai rencontré beaucoup de mes très bons amis, j’y passe de moments extraordinaires et carrément dingue, j’y apprends beaucoup sur moi-même professionnellement et personnellement et je suis vraiment chanceuse d’avoir pu découvrir tout ça.

Si travailler à trivago t’intéresse, n’hésite pas à regarder leurs dernières offres d’emplois ou à me contacter si tu veux plus d’infos. Je ferais mon possible pour vous aider mais je ne connais pas tout ni tout le monde 😉 Au fait, cet article n’est pas sponsorisé, je voulais juste parler avec toi de mon boulot et partager cette expérience. J’espère que cet article t’as plu, n’hésite pas à me laisser un petit commentaire!

IN ENGLISH

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 Comments

  1. Ca a l’air bien sympa. Pour moi, Trivago = pub chiante en SUISSE ALLEMAND (j’aime beaucoup l’allemand, mais le suisse allemand… non…) sur youtube… ^^’

    • Alexandra

      Hahaha j’ai pu voir les vidéos qu’ils produisent, j’avoue que c’est pas mon truc non plus Au nom de trivago: Je m’excuse pour toutes les vidéos sur youtube Puis bon, on est d’accord, le suisse allemand c’est vraiment pas beau!

  2. J’avais pas cette image de l’entreprise trivago, c’est chouette. Et quelle chance tu as de vivre de ta passion 🙂 (Je découvre à peine ton blog que je trouve très joli, très aéré. Au plaisir de lire tes prochains articles 🙂 )

    • Alexandra

      Coucou Adele! Merci pour ton gentil commentaire 🙂 Je suis contente que tu ai pu découvrir l’envers du décor de trivago et que ça t’ai plu. Je suis passée sur ton blogzine, il est très chouette, j’y retournerais plus souvent 😀

  3. Je suis carrément jalouse de ton environnement de travail ! ahah. J’aurais adoré bosser dans ce type d’endroit mais je n’ai ni les formations pour et je ne parle pas allemand. >_<

    • Alexandra

      Heeey Elsa! Merci pour ton commentaire 🙂 T’inquiète pas, t’as pas besoin d’allemand, juste de l’anglais Si ça te tente, ils cherchent plein de profils différents! Je suis contente que l’article t’ai plu

  4. J’adore toujours autant tes articles.
    En quelques (bon ok pas mal de…) lignes, tu arrives à me plonger TOTALEMENT dans ton univers, ton quotidien (malgré le fait qu’on n’en ait qu’un aperçu au final). L’espace de quelques minutes, j’ai l’impression limite de partager ton aventure donc j’aime beaucoup !
    Sinon… t’as pas la TV ? Keuwaaaaaaa ? Comment est-ce possible ? (je plaisante)
    J’aurais aimé voir des photos de ces fameuses trottinettes tiens, peut-être via Snapchat du coup ?
    Pour ce qui est des horaires, j’ai l’impression que c’est un système qui augmente vraiment la productivité des employés. Je trouve ça vraiment super intéressant même si c’est toujours dangereux cette ligne réduite entre le privé et le professionnel.
    En plus quand t’as parlé de bouffe gratuite… je me suis dit « mais elle travaille au paradis en fait ? » hahah – tu me connais maintenant. Gourmande un jour, gourmande toujours.
    Enfin, chouette aventure en tout cas même si je comprends tout à fait le point noir sur la restriction de ta liberté de créative 🙂

    • Alexandra

      Aaah merci pour ton commentaire ma chère Laeti! Je suis contente que mon article t’ai plu 🙂
      Sinon, ouaip, j’ai pas la TV 😀 Je survis tu vois! Mais j’avoue que je suis pas vraiment au courant de toutes ces émissions (débiles)… Mais Masterchef me manque 🙁
      Des bisous!

  5. Hey sympa de partager ton expérience! :-). Même si ça fait longtemps ça me fait plaisir de voir tout ce que tu fais et comment tu le vis!! :-).
    Ps: je ne voyais pas trivago comme ça, ça rajoute un petit côté sympa ;-)!
    Gros bisous

    • Alexandra

      Coucou Manon! C’est super gentil de ta part davoir commenté mon article, ça me fait super plaisir 🙂 Je suis contente de savoir que mon article t’ai plu! Je t’envoie de gros bisous et te dis à tr!s bientôt!

  6. whaou pendant l’espace d’un instant je me voyais à ta place travailler au sein de l’entreprise, leur fonctionnement est assez incroyable mais ils ont l’air super exigeants !
    Je suis graphiste également, et diplômée depuis Juin, et je cherche un boulot depuis début de l’année 2016. J’ai passé un entretien l’autre jour et on m’a demandé de réaliser une créa aussi, et je ne pensais pas que ce genre d’exercices se faisait si souvent ! on ne m’a jamais demandé ce genre de choses du coup j’ai été très étonnée lorsqu’on m’a donné cette tache, et je vois que chez trivago c’est pareil ! 😉
    en tout cas c’est très interessant de découvrir un peu ton expérience au sein de cette entreprise 🙂

    • Alexandra

      Coucou! Ton commentaire me fait vraiment plaisir. C’est assez normal de passer un case study, surtout dans les grosses boîtes ou studios, sinon c’est un peu comme embaucher quelqu’un à l’aveugle, tu ne pense pas? Je connais la difficulté de la recherche d’un job dansle graphisme, c’est pas facile, c’est super compétitif et déprimant en bien des aspects. Je te souhaite bonne chance et j’espère que tu trouvera quelque chose qui te plait, c’est le plus important au final (je sais de quoi je parle, je suis en pleine recherche aussi, mais chut.) Si tu veux papoter, n’hésite pas à me contacter sur twitter, insta ou par mail 🙂

  7. J’avoue avoir cliqué sur le lien, car en tant que professionnelle du voyage je voulais voir ce qui se tramait la dessous haha …
    Ecoute, je ne connaissais pas tellement ce métier, mais grâce à toi j’en sais un peu plus …
    Et puis en tant qu´agent de voyages je ravie d’être entrée dans l’intimité de l’un de mes concurrents direct haha
    En tout cas, ta place a l’air d’être en or ! Bosser dans une entreprise comme ça, me plairait beaucoup !

    • C’est vraiment un job de rêve et je suis contente que tu ai pu soulever le rideau de mystère grace à moi 😉 Merci pour ton commentaire, Annabelle!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *