Seoul Jungnang stamp trail : des tampons et de la randonnée en Corée

par Alexandra
Seoul Jungnang Trail

Amorcée lors de mon voyage au Japon, mon amour pour la collection de timbres et tampons est devenue une vraie addiction au cours de mes derniers voyages. J’ai toujours adoré collectionner des souvenirs de mes voyages pour les garder à l’abri dans notre boîte à souvenirs ou pour décorer mon journal de voyage mais, au Japon j’ai découvert le plaisir des stamp trails, ces sentiers de randonnées durant lesquels vous pouvez collectionner des tampons au fur et à mesure de votre promenade. Vous pouvez ainsi découvrir des quartiers ou encore des bâtiments historiques tout en collectionnant des superbes tampons (et même recevoir un souvenir à la fin). Plus commun en Asie, c’est une activité que beaucoup affectionnent qu’ils soient petits ou grands et vous trouverez d’autres personnes à la chasse aux tampons sur votre chemin !

Lors de notre voyage en Corée, j’avais envie de découvrir Séoul de façon un peu insolite. J’ai donc fait une petite recherche sur Google pour trouver les stamp trails les plus connus de la capitale et l’information s’est révélée être assez dure à dénicher en français ou même en anglais. C’est lors de mes longues recherches que j’ai pris connaissance du Jungnang Trail (ou Jungrang trail) et de son stamp tour. J’espère que cet article vous aidera si vous êtes à la recherche d’une balade un peu insolite à Séoul, que vous aimez les tampons ou que vous soyez simplement curieux.

Découvrir Séoul insolite grâce au Seoul Trail (Seoul Dulle-gil)

Le Jungnang Trail fait partie du sentier de randonnée pédestre Seoul Dulle-gil qui fait le tour de la ville. Long de 157 kilomètres, ce sentier est divisé en 8 sections et chacune débute et fini à côté d’une station de métro (c’est facile d’accès et vous pouvez diviser votre randonnée comme vous le souhaitez). Ces sections traversent plusieurs montagnes, forêts, parcs et autres ruisseaux : c’est vraiment une façon géniale de partir à la découverte de la nature au sein même de la mégapole coréenne. Tout au long de cette gigantesque randonnée, vous pouvez collectionner 28 tampons pour remplir votre livret à tampon et pouvoir ainsi demander votre certificat d’achèvement du Seoul Trail.


Arpenter le Jungnang Trail

Le Jungnang Trail est un sentier de randonnée qui est basé en partie sur la 2ème section du Seoul Dulle-Gil et qui vous emmènera pendant 10 kilomètres sur le Mont Mangusan, Mont Achasan et le Mont Yongmasan tout en découvrant quelques endroits prisés des Séouliens tout en récoltant 12 tampons le long du chemin. On peux avoir une vue à 360° sur la ville ainsi que sur le Mont Namsan, le fleuve Han ou encore le stade olympique Jamsil.

Il n’y a plus qu’à suivre les panneaux !
Cartes à retrouver le long de chaque sentier du Séoul Trail
Il ne vous reste plus qu’à collecter les tampons !

Nous avons débuté notre randonnée aux alentours de 10h en arrivant à l’arrêt de métro Mangu (directement accessible depuis notre logement) et, après avoir marché dans les rues de l’arrondissement de Jungnang, nous avons commencé par l’arrêt n°11 (la tombe de Sin Gyeongjik – un ancien général de la guerre contre le Japon) qui mène vers le Jungnang Campsite et le Mangu Cemetary Park (tampon n°12) où sont enterrés de nombreuses personnalités coréennes tels que des auteurs, poètes, activistes et par exemple le pionnier du traitement contre la variole en Corée. Une information inutile mais utile ? Ne me remerciez pas.

Mangu Cemetary Park
Une balade facile et adaptée
La vue est absolument incroyable !

Nous avons ensuite arpenté le chemin ombragé, en légère côte à travers du Mont Mangusan qui s’élève à 282 mètres (tampon n°1). C’était vraiment une partie plutôt sympa, il y avait de nombreux endroits où se reposer et admirer la vue sur Séoul. À ce moment précis nous pensions “oh bah ça va, c’est pas si dur !”. Ah si seulement. Au moins, nous avions une vue imprenable sur la ville, ça en valait vraiment la peine !

Pour récupérer votre tampon, ouvrez la boîte et vous trouverez un encreur et le tampon dédié.
Il y a même des bibliothèques communautaires dans les aires de repos !

Nous passons l’arrêt n°2 (où se déroule habituellement le Seoul Rose Festival en mai) avant d’arriver en plein sur le Mont Achasan au Kkattak Pass (tampon n°3) qui marque le début de la montée vers le Mont Yongmasan. Au programme : beaucoup d’escaliers à grimper et des plateformes où l’on peux se reposer (tampon n°4 où se trouve le “bongsudae” – un ancien système de communication avec des signaux de fumée). Ici, il faut être un peu plus prudent, la pierre est assez lisse et on glisse facilement, de plus il n’y a pas grand chose pour se tenir. Le soleil est de sortie et nous commençons à fatiguer mais le sommet du Mont Yongmasan est presque là !

Monter des escaliers n’aura jamais été aussi chouette avec une vue pareille !
Au sommet du Mont Yongmasan

Une fois arrivés en haut du Mont Yongmasan (348 mètres au-dessus du niveau de la mer), nous pouvons admirer la vue, nous reposer, faire un petit picnic et récupérer le 5ème tampon. Puis les choses se sont un peu compliquées. Nous étions en milieu d’après-midi, nous avions traîné et le soleil se couchait bientôt. Il était temps de descendre vers Yongma Falls Park où nous attendait le 6ème tampon. La descente était assez ardue et nous nous sommes perdus plusieurs fois, sans aucun panneau pour nous orienter.

Mon copain passe en premier pour vérifier le chemin !

Après avoir retrouvé le sentier grâce à un grand-père coréen, nous avons réussi à trouver le parc d’activités où se dresse la cascade artificielle Yongma. Haute de 51 mètres, c’est la plus grande cascade artificielle d’Asie. Surprise, elle est en rénovation et nous ne pouvions rien voir à part des panneaux en bois ! C’était assez drôle de voir la tête des familles coréennes en voyant débarquer 2 touristes transpirants à la recherche de tampons. Une fois le 6ème tampon récupéré, nous reprenons notre route.

Sur la droite, la cascade artificielle Yongma… Ah non !

La chaleur ambiante (24 degrés), le soleil et l’effort physique n’aidant pas, nous commencions à fatiguer. Nous avons réussi à trouver le 7ème tampon sur l’aire de parking du centre sportif de Yongma (rien à voir, on est d’accord) avant de nous aventurer dans le Sagajeong Park à la recherche de la “Atopy Healing Forest“. Malheureusement, nous ne trouvions pas les panneaux (encore), nos réserves d’eau et de nourriture étaient finies et pour couronner le tout, la luminosité commençait à être limite (surtout en sous-bois)… le terrain de jeu parfait pour les moustiques qui commençaient à faire un festin de nos jambes ! Malgré mon envie de collecter les 4 tampons restants, nous avons décidé d’abandonner et de rentrer nous reposer avec un bon barbecue coréen et un petit karaoké de fin de soirée.


La randonnée, le sport national coréen – conseils et infos

En chemin, ne manquez pas d’observer les autres randonneurs chevronnés. Saviez-vous que la randonnée est LE sport national des coréens ? Vous croiserez de nombreuses personnes, de tout âge (et certains sont vraiment -vraiment- vieux !) habillés en tenue complète et qui, sans aucun doute, vous dépasseront avec leur bâton de marche à la main (et un regard amusé). De plus, au long de la route, vous apercevrez des aires de sport avec des hoolahoops géants et autres machines en tout genre afin de permettre à tous de garder la forme en plein air. Nous avons ainsi rencontré un banquier à la retraite en pleine session d’étirements et qui était très heureux de pouvoir parler anglais avec nous. L’un des plaisirs de la randonnée, c’est aussi de faire une pause picnic avec des gimbap ou un verre de makgeolli (l’alcool de riz doux local). Je n’ai malheureusement pas de photos de ces scènes de vie puisque je me sentais assez mal à l’aise à l’idée de prendre en photo des gens sans leur accord… J’espère que vous ne m’en voudrez pas !

Au loin on peu voir le fleuve Han
La station pour nettoyer ses chaussures après la rando !

Si vous êtes perdus (comme nous), pas de panique, vous rencontrerez de nombreux coréens en chemin et, si ils ne parlent pas anglais (ce qui est très probable), vous pourrez pointer votre destination sur votre carte ou simplement dire le nom du sentier et je suis sûre qu’ils vous aideront volontiers. Nous avons rencontré beaucoup de coréens qui nous ont proposé de la nourriture ou simplement fait un bout de chemin avec nous, en silence mais avec le sourire. C’était vraiment chouette de rencontrer des locaux de cette façon.

Une vue qui se mérite !

Préparez-vous bien, n’oubliez pas d’avoir de quoi manger dans votre sac ainsi que vos gourdes d’eau et surtout de bonnes chaussures de marche. Les randonneurs expérimentés évaluent la durée de cette randonnée à 5 heures de marche… Malheureusement, nous avons commencé un peu tardivement notre journée et avons pris notre temps donc nous n’avons pas pu finir le parcours. Côté difficulté : ce n’était pas vraiment dur mais il y avait beaucoup de marches et pas mal de chemins hors-terrain et donc glissant.

Liens utiles :

  • Liens (en coréen et en anglais) vers la présentation du Jungnang Trail
  • Lien (en coréen, utilisez Google Translate sur votre navigateur pour traduire) vers le sentier pédestre Seoul Dulle-gil
  • Un PDF en coréen/anglais avec la carte du sentier, les différents arrêts et les différent tampons que vous pouvez collectionner (on l’a imprimé et emmené avec nous, je vous conseille de faire pareil)
  • Un article sur le blog Seoul Selection (en anglais) sur le Seoul Dulle-gil Course 2
  • Un article sur le blog Morning Calm Travel sur la complétion du Seoul Dulle-Gil

J’espère que cet article un peu différent de ce que je vous propose d’habitude vous plaira ou vous aidera à organiser votre séjour à Séoul ! C’était vraiment une chouette expérience à vivre et je suis contente de pouvoir la partager avec vous. Je vous retrouve très bientôt pour d’autres articles sur notre séjour de 3 semaines en Corée !

Vous aimerez également

7 commentaires

Corinne 05/02/2020 - 10:05

Oh la la, les photos donnent trop envie ! La rando a l’air super chouette à faire ! La Corée fait clairement partie de ma wishlist voyage 🙂

Répondre
Alexandra 05/02/2020 - 10:51

Aah merci pour ton commentaire Corinne! Je te conseille la Corée à 100%, c’est vraiment une destination géniale!

Répondre
Emma 05/02/2020 - 16:29

Cette randonnée a vraiment l’air sympa à faire et en plus vous avez fait de chouettes rencontres avec les locaux ! Je tâcherai de m’en souvenir si je vais un jour en Corée. Après mon voyage au Japon je m’étais dit qu’il fallait absolument que je visite ce pays aussi. ^^

Répondre
Alexandra 15/02/2020 - 10:36

Je te conseille vraiment la Corée, surtout si tu as aimé le Japon! On pense jamais à faire ce genre d’activités quand on voyage mais c’est vraiment une chouette façon de découvrir un pays je trouve.
Un tout grand merci pour ton commentaire!

Répondre
Audrey 05/02/2020 - 18:15

Coucou
Quelle chouette randonnée ! Tu as dû te régaler et en prendre plein les yeux !
Des bisous
Audrey
https://pausecafeavecaudrey.fr

Répondre
Alexandra 15/02/2020 - 10:36

Ah ça c’est sûr, quelle vue! Merci pour ton commentaire!

Répondre
Rokusan 06/04/2020 - 18:16

Ah quelle déception de ne pas avoir fait cette rando ! Je suis allée à Séoul sans rien préparer, et j’ai tout découvert sur place. Du coup je suis passée à côté de certaines choses, comme ce trail ^^ En revanche j’ai fait la randonnée du mont Inwangsan (j’ai écrit récemment dessus, l’article sortira bientôt) et c’était DINGUE ! Je te la conseille vivement si tu comptes y retourner 🙂
Moi je note cette rando pour ma prochaine venue, je ne la louperais pas cette fois 😉

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur Olamelama. Si vous êtes d'accord, veuillez fermer ce message. Accepter En savoir plus