Tout sur l’adoption de Hippo, mon chat de 8 ans !

par Alexandra
Témoignage d'adoption de mon chat, Hippo, en Allemagne

Je vous présente Hippo, le chat que nous avons adopté il y a quelques mois. Loin d’être un bébé, nous pensons qu’il a entre 8 et 9 ans. C’est un mâle, mélange de british shorthair, tout touffu et câlin. Il a une robe bicolore, typique des shorthair, grise et blanche, bref, on dirait une petite vache ! Aujourd’hui, je vais vous parler un peu de son adoption et de lui. Un tout grand merci aux personnes qui ont posé des questions sur mon Twitter et mon Instagram ! Je vous le dit déjà : un prochain article viendra sur un sujet qui me tiens à cœur : l’alimentation pour chats et le danger qu’on ne connaît pas.

Comment as-tu trouvé Hippo ?

Au travail, nous avons un système de messagerie instantané privé (un mélange de Facebook et Whatsapp). L’un des groupes de discussion est destiné aux amoureux des animaux de la compagnie et c’est la que j’ai vu Hippo pour la première fois. Son ancienne maîtresse quittait la compagnie et ne pouvais pas l’emmener avec elle aux États-Unis et cherchait donc une nouvelle famille pour Hippo. Une copine m’a prévenu et j’ai décidé d’aller rencontrer Hippo le week-end suivant ! Nous sommes tombés amoureux de sa petite bouille, de son attitude avenante et nous avons su que c’était le bon.

Nous étions sensés le récupérer après notre voyage au Japon mais son ancienne maîtresse nous a un peu obligé à le prendre avant et c’est ce que nous avons fait pour le bien de Hippo.

C’est toi qui l’a appelé Hippo ? Ou bien il s’appelait déjà comme ça ?

Selon sa puce, il s’appelait Neco auparavant mais son ancienne maîtresse l’avait appelé Hippo et, honnêtement, on trouvait ce nom trop mignon. Comme il répondait déjà à ce nom quand on l’appelait, on a décidé de le garder. Pour éviter l’effet “hippopotame”, je dis à tout le monde que c’est le surnom pour Hippolyte. C’est tellement plus classe, non ?

Adoption d'un chat en Allemagne - Témoignage - Hippo avec son bandana

Quel est son passé ?

C’est un peu flou. Nous avons récupéré Hippo chez son ancienne maîtresse qui l’avait déjà depuis 2-3 ans. Elle-même l’a récupéré au refuge de Düsseldorf où il a été trouvé par les pompiers. Selon ses papiers, il avait une maîtresse introuvable donc nous pensons que c’était une dame âgée ou des gens qui ont déménagé sans lui. Mais ces papiers ne sont pas vraiment fiables parce qu’il est aussi noté qu’Hippo est sensé avoir 14 ans (ce qui est impossible, il est beaucoup trop vif pour ça). Nous devons retourner au vétérinaire afin qu’il vérifie sa puce.

C’est quoi son caractère ?

C’est un peu un chat/chien. Il nous accueille dès qu’on rentre du travail avec des miaulements joyeux et en se frottant contre nous. Il nous suit partout et adore se coucher sur nos jambes quand on joue aux jeux vidéos ou quand on regarde Netflix. Il est curieux et aime être le centre d’attention quand nous avons de la visite. Il ne joue pas beaucoup mais adore par dessus tout se faire brosser. Il ne ronchonne pas quand je lui mets des chapeaux pour chats, des bandanas ou quand on passe l’aspirateur. Il “parle” beaucoup et mange peu. Bref, c’est un chat adorable !

Adoption d'un chat en Allemagne - Témoignage - Hippo dans sa maison en carton

Est-ce qu’il dort avec toi la nuit ?

Oui, et je ne sais pas si nous en sommes vraiment heureux. Il a été habitué comme ça avant de venir chez nous et il nous demande dès 6h du matin… On a essayé de l’habituer à ne pas avoir accès à notre chambre mais c’est encore un processus en cours…

Il aime la bouffe ?

Et bien, pas vraiment. Il était légèrement en surpoids quand nous l’avons récupéré et nourri exclusivement aux croquettes de premier prix. Dès son arrivée chez nous, nous avons commencé à changé son alimentation pour quelque chose de plus sain, nous lui faisons faire un peu de sport (= jouer) et il a pu perdre ses kilos superflus !

Adoption d'un chat en Allemagne - Témoignage - Hippo et son coussin

Quelles étaient tes peurs par rapport à l’arrivée de ce chat dans ta vie ?

C’est un peu égoïste mais j’avais peur de ne plus pouvoir partir en vacances sur un coup de tête, comme nous avons l’habitude. J’avais également peur qu’il détruise nos murs et meubles (il le faisait), mais jusqu’à présent, nous n’avons eu aucun problème. Et enfin, bêtement, j’avais peur qu’il ne nous aime pas et qu’il soit malheureux… Mais rien de tout ça n’est arrivé !

Pourquoi ne pas en avoir eu un avant ?

J’ai toujours voulu avoir un chat mais j’ai vécu avec mes parents jusqu’à l’âge de 19 ans et nous avions déjà un chien. Ensuite j’ai voyagé, quitté la Belgique et vécu à l’étranger. Comme je n’étais pas sûre de vivre au Portugal longtemps, j’ai décidé de ne pas adopter. Ensuite nous avons déménagé avec mon copain en Allemagne et nous avons simplement profité de notre vie de couple pour voyager et ne pas prendre de responsabilités. Après de longes discussions, nous avons décidés que nous étions prêts à adopter cette année… Histoire de passer le cap de la responsabilité un jour quand même !

Témoignage d'adoption de mon chat, Hippo, en Allemagne - Chat sur son grattoir en carton

Pourquoi Hippo et pas un autre ? Pourquoi pas un chaton a la place d’un chat adulte ?

Nous avions déjà visité les refuges locaux et nous cherchions un chat plus âgé, qui aime rester à l’intérieur et qui est habitué à être seul en journée. Avoir un chaton, cela demande beaucoup de temps afin de l’éduquer et de lui offrir toute l’attention dont il a besoin. Nous travaillons tous les deux à plein temps et il ne nous semblait pas convenable pour le chaton ou pour nous de ne pas pouvoir nous dédier à 100%. Bizarrement, il était assez dur de trouver des chats adultes qui aiment rester à la maison (en tout cas dans les refuges près de chez nous). Nous avons ainsi attendu que le bon chat se présente et… Hippo est arrivé !

Les premiers défis que tu as eu avec lui lors de son adoption ?

Je n’avais jamais eu de chat auparavant et je ne savais pas à quoi m’attendre. J’avais préparé une maison en carton, un grattoir et fait des recherches pour lui trouver une nourriture de bonne qualité, une marque de litière… Et quel parcours du combattant ! Le plus dur à été de trouver une nourriture adaptée et de bonne qualité afin d’arrêter de lui donner de la nourriture de premier prix (que son ancienne maîtresse lui donnait) qui est mauvaise pour sa santé et son développement.

Adoption d'un chat en Allemagne - Témoignage - Hippo sur le dos

Et aujourd’hui qu’est-ce que vous faites avec Hippo et que vous ne pouviez pas au début ?

Jusqu’à présent, nous n’avons rien changé à nos habitudes… à part peut-être la grasse matinée ! Hippo aime tellement les câlins qu’il se réveille vers 5h30/6h du matin pour réclamer de l’attention avant de se rendormir avec nous (dès que nous sommes bel et bien réveillés évidemment…). Nous continuons à voyager : si c’est un long voyage (le Japon par exemple), nous le laissons chez des amis qui le connaissent bien. Sinon, il vient avec nous en week-end chez nos parents ou reste sagement à la maison le temps d’une journée.

Il n’y a pas à dire, Hippo est l’une des plus belles choses qui me soit arrivée cette année et nous sommes chanceux d’avoir un chat si facile et bien éduqué, surtout venant d’adoption ! Le mot de la fin ? ADOPTEZ ! Il y a des tas d’animaux adorables qui n’attendent que vous pour être aimé et avoir une nouvelle chance. N’hésitez pas et adoptez !

Et voilà, j’espère que cet article un peu différent vous a plu et n’hésitez pas à me dire si vous voulez plus d’articles sur Hippo, l’adoption, l’alimentation des chats ou encore des tutos couture pour un bandana pour chat (si si!) ! À bientôt !

Adoption d'un chat en Allemagne - Témoignage - Pinterest

Vous aimerez également

8 commentaires

Eleonore 13/06/2018 - 21:36

Je trouve ça génial de lire le témoignage de quelqu’un qui a adopté un chat européen et adulte. J’ai adopté il y a quelques années une chatte européenne qui a eu un petit et qu’on a adopté aussi. Bref, adopt don’t shop!

Répondre
Alexandra 16/06/2018 - 08:39

Coucou Eleonore ! Merci pour ton commentaire 🙂 Tu as bien raison, vive l’adoption !!

Répondre
Nutsinette 14/06/2018 - 11:30

Pour être un peu la folle aux chats comme disent mes amis (j’en ai quand même adopté 8 en environ 10 ans haha, et j’en ai du coup encore 3 actuellement !) ton Hippo a l’air super sympa, pourtant c’est la loterie le caractère des chats haha.
Et du coup le bandana ça m’intéresse ! En tout cas, je trouve ça génial de pouvoir adopter ces petits amours qui ont besoin d’une maison, je me suis toujours sentie proche de mes chats justement car je les ai tous un peu “sauvé” de quelque chose (abandon, maltraitance…) et j’ai l’impression qu’ils sont reconnaissants. Je suis peut être trop gaga ! ^^
Bref, super article et il est très mignon !!

Répondre
Alexandra 16/06/2018 - 08:41

Coucou Clara ! Merci pour ton commentaire, je savais que le sujet t’intéresserait ! Je vais poster le tuto bandana ce mois-ci, j’ai déjà fait des photos 😉
Tu sais, on se comprends en crazy cat lady 😉 Mais c’est sur que l’adoption est vraiment une super chouette action <3 #sharethelove

Répondre
Eleonore 16/06/2018 - 09:18

Pour le tuto du bandana, je passe mon tour: il y a peu de chance que j’arrive à en coudre un et absolument aucune chance que l’un de mes chats accepte de le porter!

Répondre
Nathalie CookieetAttila 16/06/2018 - 20:18

“On dirait une petite vache” Ahah trop mignon.
C’est triste que son ancienne propriétaire ne l’ait pas pris avec elle aux USA. Mais il est tombé sur une super famille, a une meilleure alimentation et est à la pointe de la mode! Que du bonheur 😀
Je pense que tu meurs d’envie de partager le tuto couture de bandana pour chat. Donc oui, je suis intéressée même si je n’ai pas de chat!

Répondre
Molly 13/07/2018 - 09:21

C’est un très beau témoignage sur l’adoption d’Hippo. Il est tout mignon ! J’aimerais beaucoup en lire davantage sur ce nouveau membre de votre famille. Du coup, vous le laissez seul lorsque vous voyagez ?

Répondre
Alexandra 13/07/2018 - 16:57

Coucou Molly, merci pour ton commentaire 🙂 Hippo est vraiment un amour.
Lorsque nous passons une seule nuit hors de la maison, il peux rester seul (avec assez de nourriture et tout), mais lorsque nous partons plus longtemps, nous le laissons soit avec un couple d’amis qu’il connait déjà ou la maman de mon copain reste chez nous pour le garder (elle habite en campagne et venir en ville, c’est un peu des vacances pour elle aussi). Comme ça Hippo peux rester à la maison !

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur Olamelama. Si vous êtes d'accord, veuillez fermer ce message. Accepter En savoir plus